«C'est à travers toi que le soleil brille, que les étoiles diffusent leur éclat et que la terre s’illumine de beauté. C'est à travers ta félicité qu'ils s'aiment tous et s'attirent entre eux. Tu es dans tous, et tu es tous.»
– Swami Vivekananda (Aussi connu sous le nom de Roger Tremblay. Bien non, je blague!)


Moi qui vivais à la campagne depuis plus de dix ans, j’ai eu l’inspiration soudaine de m’établir à temps partiel à Montréal, l’automne dernier. Je n’y passais que deux ou trois jours par semaine, au début, mais depuis janvier, j’y suis à peu près tout le temps (sauf bien sûr quand je suis en Californie).

Disons que cet élan m’a prise par surprise… car pendant la majeure partie de ma vie, je commençais à m'éteindre dès que je franchissais le pont Champlain et que je pénétrais en ville. J’aimais bien y faire un saut malgré tout, occasionnellement, mais je finissais généralement par avoir hâte d’en sortir. Je m’y sentais déconnectée, agressée. Je m’ennuyais des arbres; ils étaient à mes yeux tellement plus purs et vrais que cet univers de béton, qui me semblait tellement sale – et de plus d’une façon.

Mon expérience ne pourrait pas être plus différente, aujourd’hui. Non seulement je ne me sens pas agressée dans mon nouvel environnement, mais ce bouillon de vie me fait vibrer intensément. Mon grand bonheur est de faire de loooongues marches de deux ou trois heures, et de m’imprégner de la variété de couleurs, d’architectures, de visages que je rencontre (si cela vous intéresse, je partage régulièrement des photos prises lors de mes promenades ICI). C'est comme si quelque chose en moi s'était ouvert, ou assoupli... En fait, on dirait maintenant que la nature me suit à peu près partout où je suis.

Une conversation que j’ai eue avec mon père, il y a quelques années, me revient en tête… Je lui disais que j’avais de la difficulté à comprendre les personnes comme lui qui s’établissent volontairement au centre-ville de Montréal, là où la nature est quasi absente. Il m’a répondu tout de go : «La nature, je la vois dans les personnes que je rencontre.» J’ai trouvé sa réponse tellement profonde… Et bien que je ne m'établirais probablement pas au centre-ville (j'ai tout de même choisi un arrondissement assez calme et très vert), c’est exactement ce que je vis, maintenant, en marchant sur la rue Laurier, ou en traversant l’avenue des Pins, comme je le fais souvent. Nous faisons partie de la nature, nous aussi… et il y a donc un peu de nature dans tout ce que nous créons.

image étoile

Avez-vous remarqué à quel point les petites catégories mentales que l’on se crée peuvent nous limiter? Nous avons des idées au sujet de ce qui est naturel, et de ce qui ne l'est pas. De ce qui est spirituel, et de ce qui ne l'est pas. De ce qui beau et de ce qui ne l'est pas. De ce qui nous convient, et de ce qui ne nous convient pas. Puis on s'ouvre ou on se ferme en conséquence. Oh, on pense que l'on réagit à la réalité... Mais le fait est que l’on réagit à ces étiquettes autant qu’à ce que l’on voit.

Je n'oublierai jamais cette anecdote : il y a quelques années, j'écoutais une sorte de musique de relaxation avec des bruits d’océan. Je ne me souvenais pas avoir inséré le CD en question dans ma chaîne stéréo, mais c’était agréable et relaxant, donc j'ai continué à l'écouter. Après un petit moment, par contre, j’ai réalisé que mon «océan» était en fait le grésillement d’une fréquence radio fantôme. J’avais appuyé sur le mauvais bouton! Et voici ce qui est fascinant : dans l’instant qui a suivi cette constatation, le même son «naturel» qui m’apaisait a commencé à m’agacer. Rien n’avait changé – du moins, rien sauf mes pensées –, et je suis passée d’inspirée à irritée.

J’ai l’impression que nous vivons ce genre de phénomène beaucoup plus souvent qu’on le croit. On ouvre notre cœur à un arbre ou à un animal, mais on le ferme à la vue d’un édifice en béton – non pas vraiment car c’est du béton, mais parce que l’on sait que c’est du béton. De la même façon, on se présente tout gorgé d’amour et rayonnant au maître spirituel (que l’on trouvera évidemment débordant d’amour et rayonnant, sans réaliser que c’est notre propre amour et notre propre lumière que l’on perçoit), puis on s’éteint un peu en compagnie de nos collègues de travail. Un peu comme les appareils photo, on choisit la quantité de lumière qu’on laisse passer selon l’endroit où l’on est.

Il y a certainement quelque chose en nous qui reconnaît l'énergie à la fois pure et douce de la nature sauvage et qui s’en nourrit profondément. C’est pourquoi je vivrai probablement à la campagne de nouveau, un jour. Et de la même façon, il y a certainement des formes d'art, ou des activités, ou des personnes, qui nous conviennent particulièrement. Sans contredit, il y a une partie de nous qui est plus connectée à certaines choses qu'à d'autres. Cela dit, il y a une partie de nous encore plus profonde, qui est connectée au Tout – à cet espace magique qui englobe toutes les catégories, sans exclusion. Et c’est cette connexion qui est la plus vraie et la plus puissante de toutes.

Je ne sais pas pour vous, mais quand je me demande quel est mon idéal, je constate qu'il n'est pas dans les petites cases, dans cette minuscule intersection où les conditions parfaites rencontrent ce qui me ravit. Je veux un cœur assez vaste pour tout accueillir, pour tout englober sans discriminer... Des bras inconditionnellement ouverts à la vie, exactement telle qu’elle choisit de se présenter… Des yeux assez lucides pour voir la nature partout, même là où il est difficile de les trouver. C’est ainsi que la nature nous aime, en fait… et je peux difficilement imaginer un plus bel hommage à lui rendre que de l’imiter.

Passez une belle journée!
Marie-Pier
P.-S. Si quelqu'un vous a invité sur cette page, notez que vous pouvez vous abonner à Matin Magique sur http://www.matinmagique.com et recevoir de petites doses de magie – comme ce message – du lundi au vendredi. C'est gratuit. :-) (Vous aurez tous les détails sur mon site, ICI.)

Vous pouvez aussi remplir le formulaire directement ici si vous préférez :

Votre prénom:

Votre adresse email:

Vous pouvez partager ce message sur Twitter ou avec vos amis Facebook en les invitant à aller le lire à cette adresse : http://matinmagique.com/jui15.html



Une majestueuse vision m’habite : celle de mettre un peu de douceur et de magie chaque matin dans la vie de 1 000 000 personnes de tous les âges et de tous les pays.

Êtes-vous prêt à contribuer à cette grande vague de magie planétaire? Si oui, je vous invite à partager vos Matins Magiques préférés avec vos proches et à les inviter à se joindre à nous.

D'ailleurs, voici un petit texte que vous pouvez utiliser à cette fin. Vous n’avez qu’à le copier dans un courriel, puis à l’envoyer à votre carnet d’adresses ou à quelques amis (n’hésitez pas à l’adapter!) :


Salut,
J’espère que tu vas bien!

Je t'écris un petit mot pour te faire part d’une bien belle découverte : ça s’appelle «Matin Magique». Il est possible que quelqu’un t’en ait déjà parlé, car nous sommes plus de 120 000 lecteurs. J’y suis abonné depuis quelque temps, pour ma part, et je l’apprécie énormément. J’ai donc pensé partager ce rayon de soleil avec toi! (L’abonnement est gratuit, en passant.)

Le concept de Matin Magique est bien simple : je reçois du lundi au jeudi un message inspirant de Marie-Pier Charron qui explore toutes sortes de thèmes tantôt très concrets, tantôt plutôt subtils, pour mettre un peu plus de magie dans nos vies. C’est toujours livré avec beaucoup d’humour et de bonne humeur. J’aime!

Je pourrais t’en parler longtemps, mais je t’invite plutôt à visiter le site http://www.matinmagique.com

Il y a plusieurs témoignages sur le site. On y trouve aussi quelques exemples de Matins Magiques, donc tu verras par toi-même de quoi il est question. Et tu peux écouter un message de présentation en haut de la page… Ça te résumera tout ce qui y est écrit.

Je te le recommande fortement. Et n’oublie pas que si ça ne te convient pas, tu n’auras qu’à te désabonner. :)

Bonne fin de journée!

(Votre prénom)

P.-S. Voici le message de ce matin : http://matinmagique.com/jui15.html


Faites-moi parvenir une copie des invitations que vous enverrez, si vous le voulez bien. Car ça m’inspire tellement de sentir votre enthousiasme.

Merci! xx



© 2014 Monde Magique International Inc. – Tous droits réservés.